Retour aux actualités

Fortes chaleurs estivales et micronutrition

Fortes chaleurs estivales et micronutrition

Les épisodes caniculaires semblent se renouveler régulièrement et placent les organismes habitués au climat tempérés en situation difficile.

Même en suivant scrupuleusement les conseils d’hygiène et de protection dispensés par le ministère de la santé, les fortes températures extérieures entraînent une importante sensation de fatigue. Les pics de pollution qui accompagnent ce phénomène climatique aggravent la situation.

En complément des précautions d’usage, certains nutriments et plantes contribuent à soutenir les organismes fatigués.

1) En cas de forte sudation, les compléments à base de vitamines et de minéraux vont compenser les pertes. 

Les AGPI, acides gras polyinsaturés à longues chaînes (huile d’onagre, huile de petits poissons des mers froides), vont améliorer la souplesse des parois et les échanges cellulaires. 

2) L’intestin est fragilisé par ces conditions climatiques.

Certaines personnes vont souffrir de constipation liée à la déshydratation. Outre le conseil de boire de l’eau tout au long de la journée, un apport en mucilages (guimauve, ispaghul) pour augmenter le volume des selles, en extrait de fumeterre pour  libérer la bile et en magnésium pour augmenter le péristaltisme va relancer l’activité intestinale. Il faut toujours prendre ces mucilages avec un grand verre d’eau, une demi heure avant les repas. 

 D’autres personnes vont souffrir de fortes diarrhées. Il faut s’hydrater tout au long de la journée, la prise de probiotiques et de plantes adaptées (extraits de myrtilles riche en tanins astringents, de gingembre et de matricaires pour réduire les troubles gastro-intestinaux mineurs: spasmes, distensions épigastriques, flatulences) va réguler le transit intestinal.

En règle générale, en cas de forte chaleur, une prise quotidienne de probiotiques maintient une flore intrinsèque de bonne qualité indispensable au soutien du système immunitaire et à la santé intestinale. 

3) On voit apparaitre des problèmes circulatoires, types jambes lourdes, crampes. Il faut toujours veiller à une bonne hydratation. 

Les extraits de marron d’Inde et de vigne rouge vont soutenir et tonifier la circulation ; une association de minéraux ou une association d’extraits de ginkgo et d’AGPI (circulation) - de stigmates de maïs (dosés en potassium), de feuilles d’olivier, d’arginine et de magnésium (pour une pression sanguine normale) seront adaptées aux crampes 

4) La pollution génère du stress oxydatif néfaste pour toutes nos cellules

Une association d’antioxydants  de probiotiques et d’AGPI  en prise quotidienne pendant toute la période critique va contribuer à protéger les cellules.

5) En cas de fortes chaleurs nocturnes l’horloge biologique est perturbée. 

Pour être synthétisée correctement, l’hormone de la nuit (la mélatonine), a besoin d’une baisse de température. La mauvaise qualité du sommeil associée aux inconforts liés à la chaleur provoquent une importante fatigue. Dans ce cas, on peut complémenter l’alimentation avec une association de vitamines et de minéraux  associés ou non à des plantes dynamisantes ( Fenugrec, Yam, Ginseng) 

Pour en savoir plus