Retour aux actualités

Que se passe-t-il dans mon corps quand j'arrête le sucre ?

Que se passe-t-il dans mon corps quand j'arrête le sucre ?

Depuis quelques années, les livres qui vantent les bienfaits santé de l’arrêt du sucre se multiplient. Mais de quels sucres parle-t-on ? Pourquoi certains spécialistes recommandent d’arrêter le sucre ? Qu’est-ce qu’on y gagne d’un point de vue santé ? Doctissimo a interrogé Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne nutritionniste et auteure du livre "Mon programme gourmand pour me sevrer du sucre".

Il existe différents types de sucres contenant tous des glucides, des nutriments essentiels à notre organisme puisque ce sont eux qui nous fournissent de l’énergie. On distingue deux formes de glucides :

  • les glucides simples que sont le glucose, le fructose (contenu dans les fruits), le lactose (contenu dans le lait), le saccharose (le sucre de table).
  • les glucides complexes que l’on retrouve dans les féculents (pâtes, riz, légumineuses, céréales, pain, pommes de terre…). 

Quels sucres supprimer de son alimentation ?

Quand on parle d’arrêter le sucre, il ne s’agit pas de supprimer tous les aliments riches en glucides de son alimentation mais plutôt d’arrêter de les consommer en excès. En plus de constituer nos apports en glucides, ces aliments nous apportent d’autres nutriments et micronutriments essentiels et bénéfiques à l’organisme ( vitaminesminérauxoligo-élémentsfibresantioxydants). En revanche, les sucres dont on peut se passer sont les sucres simples ajoutés aux aliments et aux boissons par les fabricants, les cuisiniers ou les consommateurs (le sucre blanc ajouté dans le café, le thé, le yaourt…). "Ils sont très énergétiques mais n’ont aucune valeur micro-nutritionnelle. On dit qu’ils apportent des calories vides. Physiologiquement parlant, on peut complètement s’en passer", explique Vanessa Bedjaï-Haddad. 

Qu’il s’agisse des sucres naturellement présents dans les aliments ou des sucres simples ajoutés, notre consommation ne doit pas dépasser les apports recommandés, soit 25 g par jour et par adulte. "Cela correspond à 6 cuillères à café ou 5 morceaux de sucre de table", précise la diététicienne. 

Pourquoi arrêter le sucre ?

Consommé en excès, le sucre est néfaste pour la santé. "Le problème n’est donc pas tant de manger du sucre mais d’en manger trop, trop souvent et à travers des aliments qui ne sont pas forcément intéressants d’un point de vue nutritionnel", insiste la spécialiste. Arrêter de manger trop de sucre a des effets bénéfiques sur notre organisme :

  • vous perdez du poids. Comment ? Tout d’abord parce que qui dit moins de sucre, dit moins de calories. Mais ce n’est pas tout. En diminuant votre consommation d’ aliments à indice glycémique (IG) élevé, vous réduisez la sécrétion d’insuline, hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Or, on sait que l’insuline favorise le stockage des graisses dans le corps et donc la prise de poids. Pour vos apports en glucides, privilégiez donc les aliments à IG bas. “Outre la perte de poids, la réduction des sucres simples a des effets positifs sur la cellulite et la peau d’orange”.
  • vous gagnez en énergie. Quand vous mangez des produits très sucrés (avec IG élevé), le pancréas produit automatiquement de l’insuline en grande quantité pour réguler rapidement le taux de sucre dans le sang. Ce pic d’insuline est suivi d’une hypoglycémie (chute du taux de sucre) responsable des coups de fatigue. "Si vous ingérez des aliments à IG bas, l’apport en sucre sera régulier et continu, vous aurez donc de l’énergie tout au long de la journée sans fringales ni baisse de forme", assure Vanessa Bedjaï-Haddad.
  • vous améliorez l’aspect de votre peau. Sous l’effet du sucre, les protéines responsables de la densité et de l’élasticité de la peau (le collagène et l’élastine) se rigidifient, favorisant le vieillissement cellulaire et cutané. "Pour éviter ce phénomène qu’on appelle la glycation et retrouver une peau de bébé, vous savez ce qu’il vous reste à faire !"
  • vous arrêtez de malmener votre pancréas. Manger trop de sucres simples ou d’aliments à IG élevé provoque une sursollicitation du pancréas, organe qui produit l’insuline chargée de distribuer le sucre vers les cellules. “Le risque, c’est qu’il finisse par s’épuiser et fonctionner au ralenti, entraînant une élévation chronique de la glycémie : le diabète”, met en garde la diététicienne. Consommer du sucre de façon raisonnable permet de préserver son pancréas et donc d’éloigner les risques de souffrir du diabète.
  • vous protégez votre coeur. Consommé en excès, le sucre abîme la paroi des vaisseaux sanguins. Fragilisés, le cholestérol peut alors y pénétrer plus facilement avec le risque qu’ils se bouchent et que cela provoque un  infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral (AVC). 
  • vos dents se portent mieux. En réduisant vos apports en sucres, vous réduisez la production d’acide responsable des caries"Nous avons sur les dents de nombreuses bactéries dont la nourriture préférée est… le sucre ! Dès que vous en mangez, elles s’en régalent et le transforme en acide qui attaque directement l’émail des dents. Donc pas de sucreries = pas de caries !"
Vous l’aurez compris, pour préserver votre santé, arrêtez les sucres ajoutés, mangez des aliments naturellement sucrés en quantité raisonnable et privilégiez autant que possible les aliments à IG bas. 
Entretien avec Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne nutritionniste, auteure du livre "Mon programme gourmand pour me sevrer du sucre", aux éditions Mango.

Lire l'intégralité de l'article: 
http://www.doctissimo.fr/nutrition/sucre/arreter-le-sucre

Commander le livre "Mon programme gourmand pour me sevrer du sucre", aux éditions Mango:
https://livre.fnac.com/a11826064/Vanessa-Bedjai-Haddad-Mon-programme-gourmand-pour-me-sevrer-du-sucre