Retour aux actualités

Nouvel étiquetage nutritionnel... plus lisible !

Nouvel étiquetage nutritionnel... plus lisible !

Les étiquettes des denrées alimentaires devraient être plus claires et compréhensibles pour le consommateur. C’est en tout cas ce que promet cet étiquetage qui voit le jour ce mois-ci.

Une nouvelle réglementation

En respect d'une nouvelle réglementation européenne, des changements sont visibles depuis le 13/12/14 sur l’ensemble des produits alimentaires commercialisés. Quelques denrées restent exemptées, c’est le cas notamment des eaux minérales et des produits de fabrications artisanales fournis directement aux consommateurs. Et l’on pourra tout de même retrouver des produits étiquetés selon les anciennes règles, car le règlement (UE n° 1169/2011), applicable à l’ensemble de l’union européenne, donne la possibilité aux industriels d’épuiser le stock des denrées étiquetées et mises sur le marché avant le 13/12/14.

Une information plus claire

Le nouveau règlement établit des exigences concernant la présence notamment :
•  Des nanomatériaux manufacturés  figurant parmi les ingrédients.
•  Des informations spécifiques concernant l’origine végétale des huiles et graisse raffinées, si celle-ci sont hydrogénée la mention devra obligatoirement apparaitre. 
•  Une indication des ingrédients de substitution pour les produits de remplacement alimentaire.
•  Des indications claires constituant la reconstitution de produit, notamment  pour les viandes et poissons.
•  Une signalisation claire des produits congelés.

Ces informations devront être lisibles! En effet les informations obligatoires devront  respecter une taille minimale d’impression.

Des allergènes plus faciles à identifier

Les nouvelles règles  renforcent les dispositions en vigueur et imposent une présentation  harmonisée et plus claire des allergènes. Ces derniers devront être différenciés des autres ingrédients par leur taille ou couleur . Ils seront désormais obligatoires pour les aliments non préemballés y compris dans les restaurants et cafés.

Une information sans frontières et très complète pour les viandes

Pour les viandes fraîches, l'origine devra obligatoirement être mentionnée. Un gain de temps supplémentaire pour le consommateur : le nom du morceau, le type de cuisson adapté ainsi que le niveau de tendreté seront désormais mentionnés sur l’étiquette. 

Source : CERIN