Retour aux actualités

Fini le ventre gonflé et les inconforts au quotidien !

Fini le ventre gonflé et les inconforts au quotidien !

Régulièrement, je reçois au cabinet des patients qui souffrent de ballonnements, de flatulences, d’aérophagie, de pesanteur gastrique… le plus souvent après les repas et après avoir consommé certains aliments plus particulièrement. Le phénomène est plus fréquent en période de stress et pour les femmes au moment des règles. C’est désagréable et gênant au quotidien. Ces ballonnements sont souvent accompagnés de gaz, d’alternance de diarrhée et de constipation.

Quelques règles hygiéno-diététiques simples suffisent la plupart du temps à régler le problème, mais certains patients, plus sensibles, n’arrivent pas aussi facilement à s’en débarrasser. Les examens biologiques, les échographies ne révèlent rien d’anormal, rien de pathologique. On parle alors de syndrome de l’intestin irritable ou de colopathie fonctionnelle pour désigner ce trouble sans gravité néanmoins très désagréable au quotidien.

On ne peut pas parler de guérison à proprement parler. Le traitement est surtout préventif et symptomatique. On va avant tout chercher à repérer les  situations et les aliments qui peuvent causer l’apparition de crises pour les éviter ou du moins essayer de les minimiser.

Quelques astuces simples :

- Eviter tout simplement de faire entrer de l’air dans votre estomac !
Pour ça, évitez de parler en mangeant, limitez les chewing-gum et les boissons gazeuses, sucrées ou non, les aliments levés ou soufflés (brioches…)

- Limitez les aliments contenant certains édulcorants qui en excès peuvent causer des troubles intestinaux sans gravité mais très désagréables. Donc main basse sur les bonbons et les chewing-gums light.

- Evitez de boire glacé.

- Limitez la consommation de boissons alcoolisées, de café ou boissons caféinées.

- Attention aux aliments contenant des fibres insolubles, potentiellement irritantes pour le tube digestif :

Les céréales entières, complètes, les graines, le son, sont certes excellents pour leurs qualités nutritionnelles et pour la santé et souvent mal tolérées.

Privilégiez les fruits et légumes cuits plutôt que crus afin de solubiliser les fibres qui seront plus digestes.

Si vous ne pouvez pas vous passer de crudités, consommez les en petite quantité et en fin de repas.

- Les légumineuses (pois chiches, pois cassés, flageolets, lentilles) et les crucifères (choux, choux-fleurs, brocoli…) sont souvent responsables de ballonnements.

- Préférez les fines herbes aux épices qui peuvent être agressives pour la paroi intestinale.

- Mangez au calme, mâchez, prenez le temps.

- Apprenez à gérer votre stress, à vous détendre, pourquoi pas essayez le yoga, la sophrologie, la relaxation…

- Pratiquez une activité physique régulièrement, pas forcement sportive, mais au moins marchez tous les jours, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur, nagez…

Si malgré la mise en application de ces recommandations, les symptômes persistent, faites une cure de probiotiques quelques mois. Ils permettent de rééquilibrer la flore intestinale et de la rendre plus résistantes aux agressions.

Si ces conseils ne suffisent pas, votre médecin pourra vous prescrire une aide supplémentaire. N’hésitez pas à consulter si besoin.