Retour aux actualités

Quelle alimentation pendant votre grossesse ?

Quelle alimentation pendant votre grossesse ?

Une alimentation optimale, équilibrée et variée est essentielle au bon maintien de votre état de santé et au développement harmonieux de votre bébé.

Un accompagnement diététique est important pour :

1. Gérer votre prise de poids.

Durant votre grossesse, votre corps va s’arrondir. Pour votre santé et celle de votre bébé, vous devrez veiller à ne pas prendre trop de poids ni trop peu. Vous nourrir de façon variée et équilibrée vous y aidera, sachant que vos besoins en nutriments et en énergie sont modifiés.

En fonction de votre morphologie, votre prise de poids sera différente.

Quoiqu’il en soit, elle doit être progressive et contrôlée.

Les trois premiers mois, la prise de poids est souvent faible. Les nausées fréquentes, les vomissements réduisent l’appétit de la future maman, qui finalement ne grossit pas beaucoup, ou même perd du poids. Habituellement, elle commence à s’arrondir à partir du 4ème mois, à raison de 1 à 2 kg par mois. À 6 mois, la mère a atteint en moyenne la moitié du poids total pris à terme.

Bien sûr, il est tout à fait naturel de prendre du poids plus rapidement à la fin de la grossesse. Ne vous inquiétez pas ! Votre bébé grandit et grossit beaucoup pendant cette période. Une raison de plus pour lui apporter tous les nutriments dont il a besoin.


2. Couvrir vos besoins en nutriments, minéraux et vitamines

Chaque jour, votre alimentation devra vous apporter :

Des protéines
-  Consommer suffisamment d’aliments riches en protéines animales
(viande, poisson, œuf, produits laitiers)
-  Compléter ces apports par les protéines végétales
(produits céréaliers, végétaux)

Des lipides
-  Varier les sources de corps gras
-  Privilégier les matières grasses végétales et les huiles riches en ω3  (colza, soja, noix). 
-  Consommer des poissons gras au minimum une fois par semaine
(saumon, thon, hareng, maquereau, sardine, anchois, anguille...)

Des glucides
-  Bien fractionner votre alimentation. En plus des 3 repas  principaux, prenez une collation dans l’après-midi et éventuellement dans la matinée et/ou dans la soirée
-  Privilégier les aliments à index glycémique bas au petit déjeuner et les favoriser au cours des autres repas
-  Ne jamais consommer d’aliments à index glycémique élevé de manière isolée
-  Ne pas exclure les produits sucrés mais les consommer en quantité modérée
-  Choisir régulièrement des aliments riches en fibres, notamment en fin de grossesse

De l’eau
-  Buvez de 1,5 à 2 litres d’eau par jour en plus de l’eau apportée par les aliments
-  En plus des bienfaits pour votre bébé, boire suffisamment permet de lutter contre les désagréments de la grossesse (constipation, rétention d’eau…) 

Des minéraux et des vitamines

Du fer:
-  Consommez de la viande rouge, du boudin noir ou du poisson une à deux fois par jour.               
-  Pensez à les consommer bien cuits.
-  Commencez votre repas par un ½ pamplemousse, terminer le avec une orange,  assaisonnez avec du citron… la vitamine C améliore l’absorption du fer
-  Privilégiez certains légumes secs, naturellement riches en fer (lentilles, haricots secs, pois chiches...)

Du calcium:
-  Consommer 4 portions de produits laitiers par jour
-  Boire éventuellement des eaux minérales calciques : (Vittel, Hépar, Contrex, Talians)
-  Consommer suffisamment de végétaux et de féculents
-  Certains fruits oléagineux comme les amandes et les noisettes apportent du calcium
-  Pourquoi ne pas en glisser un petit sachet dans votre sac à main et les manger au goûter ?

De la vitamine B9:
Vous en trouverez dans : noisettes, cresson, mâche, pissenlit, épinards, autres légumes verts, légumes secs, œufs, melon, fraises...

De la vitamine C:
Consommez à chaque repas des végétaux sous forme crue (légumes et/ou fruits)

De la vitamine D:
Une supplémentation est systématique au début du 7e mois, ce qui n’empêche pas la consommation d’aliments qui en sont riches: poissons gras, produits laitiers non écrémés...